Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes Années Pour Devenir Infirmier

Mes Années Pour Devenir Infirmier

L'environnement et la santé ne peuvent pas fonctionner séparément. Consultez des informations sur ces thèmes !


AZF ou la catastrophe chimique Toulousaine !

Publié par Damien Robinet sur 5 Mai 2016, 21:15pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

AZF ou la catastrophe chimique Toulousaine !

Peut-être n'en avez-vous jamais entendu parler ou peut-être y avez-vous été sujet ? Quoi qu'il en soit, accrochez-vous bien car ici je vais vous parler de la catastrophe survenue à Toulouse en 2001 dans l'usine du groupe Total. Les vidéos présente en fin d'article sont un peu choquantes (présence de sang) donc âmes sensibles s'abstenir !

AZF ou la catastrophe chimique Toulousaine !

L'usine

L'Usine Grande Paroisse de Toulouse, plus connue sous le nom commercial AZF (figurant sur la grande cheminée) était la plus grande productrice d'engrais française. Le hangar numéro 221 explose pour des raisons qui restent encore inconnues le 21 Septembre 2001 peu après 10 heures.

La piste de l'attentat est possible car l’événement se passe 10 jours après ceux du 11 Septembre aux Etats-Unis mais est écartée 3 jours après. La piste de l'accident est alors privilégiée. On soupçonne un mauvais stockage du nitrate d'ammonium présent dans le hangar et responsable de la catastrophe.

Le site était réparti sur 78 hectares de terrain, situé entre l'autoroute en direction de Tarbes et la Garonne et à pas moins de 5 kilomètres du centre ville. L'entreprise a été construite en 1924, les installations datant de 1960 ont été révisées et les infrastructures agrandies en 2000 pour accroître la production.

En 2002, la société Total décide de ne pas reconstruire l'usine.

AZF ou la catastrophe chimique Toulousaine !
1. Activités

L'usine était donc un grand producteur de fertilisants :

  • fertilisants azotés : ammonitrates, urée, solutions azotées, fertilisants foliaires (liquides)
  • fertilisants composés : azote, phosphore, potasse...

Ainsi qu'un producteur de produits industriels (nitrate d'ammonium, gaz carbonique, eau ammoniacale, urée, acide sulfurique...) qui sont la matière première dans des secteurs divers (chimie, textile...).

2. Sécurité

Le site était classé Seveso II seuil haut, cela signifie que cette usine, qui produit et manipule des composés chimiques toxiques pour l'environnement doit avoir un contrôle plus lourd de sa sécurité.

Le système de gestion définissait l'organisation, les fonctions des personnels, les procédures et ressources permettant de déterminer et mettre en oeuvre la politique de prévention des accidents majeurs. La société KREBS SPEICHIM a réalisé une vérification en février 2001. Elle indiquait une "très bonne implication et motivation du personnel".

AZF était certifiée ISO 9002 et ISO 14001 pour l'environnement. Elle avait une très bonne gestion des déchets. C'était également l'une des premières usines à contrôler elle-même ses appareils à pression. Aucun accident du travail n'avait été relevé entre 1998 et 2000 lui faisant gagner un prix (interne à la société Total). C'était l'entreprise référence pour le ministère de l'Environnement grâce à sa maîtrise de l'urbanisation de ses environs.

AZF ou la catastrophe chimique Toulousaine !

L'accident

La déflagration du hangar 221 contenant près de 300 tonnes de nitrate d'ammonium s'est faite ressentir sur plus de 40 kilomètres le 21 Septembre 2001 à 10:17. Une onde de choc est produite causant de nombreux dommages matériels et humains sur plusieurs kilomètres alentours, les maisons et entreprises sont rasées, les voitures sur l'autoroute dévastées, les fenêtres sont soufflées dans la ville. Un nuage toxique s'est élevé au dessus de la ville. L'explosion équivalait à un séisme de 3,4 sur l'échelle de Richter laissant place à un cratère sur le site observable depuis l'espace.

Le bilan est de 31 personnes décédées, plus de 4500 blessés et 27000 structures alentours détruites.

Après l'explosion, des composés chimiques se sont éparpillés dans la terre (cratère occasionné par l'explosion), l'eau (proximité de la Garonne) et l'air (nuage toxique). Des irritations ont pu être relevées peu après au niveau des fonctions respiratoires et auditives sans gravité pour la santé. A ce jour, aucun malade grave lié à ces rejets n'a été répertorié.

AZF ou la catastrophe chimique Toulousaine !AZF ou la catastrophe chimique Toulousaine !

Secours et aide de Total

Le jour de l'accident, les secours ont été dépassés par le nombre de blessés et ont dû effectuer les gestes de premiers secours directement sur le trottoir car les personnes touchées étaient les salariés d'AZF et des entreprises alentours mais aussi les automobilistes et habitants.

Le lendemain de la catastrophe, Total a mis à disposition plusieurs millions d'euros aux collectivités locales pour assurer les secours et l'assistance d'urgence aux victimes. Une semaine après, le 27 Septembre, le groupe à permis à la Croix-Rouge de gérer 3 millions d'euros pour aider les plus touchés avec l'aide de 1400 bénévoles de l'association.

Pendant trois ans, 75 autres actions sociales ont été menées comme des travaux de première nécessité, des fonds de solidarité énergie pour combler le tarif de la surconsommation d'énergie par les habitations en partie détruites, assurer un soutien psychologique des victimes, reloger les sinistrés, faire une étude épidémiologique pour déceler les troubles psychiques et physiques, indemniser et aider financièrement les entreprises touchées, assurer la réorientation des professionnels...

AZF ou la catastrophe chimique Toulousaine !

Démantèlement et reconversion du site

La sécurisation, la déconstruction et la dépollution ont prit au total 5 ans pour environ 150 000 tonnes de matériaux démontés et transportés vers les filières d'élimination agréées. Le chantier de dépollution a démarré en Mars 2005.

Aujourd'hui, le site accueil le Cancéropôle de Toulouse divisé en deux pôles. D'un côté il y a le pôle d'activité de recherche médicale contre le cancer, et de l'autre 30 hectares de parcs et espaces verts ouverts à tous.

Après cet accident, comme pour se racheter, le groupe Total a décidé d'installer son usine de panneaux solaires "Tenesol Technologies", un centre destiné à l'exploitation d'une partie de ses systèles d'information et ainsi qu'un Institut pour une Culture de Sécurité Industrielle (ICSI) dans la région toulousaine pour favoriser l'activité de la région et créer des emplois sûrs.

AZF ou la catastrophe chimique Toulousaine !

L'après AZF

Après l'accident, une prise de conscience a été faite concernant le voisinage industrie/ville.

La réglementation française a augmentée avec l'apparition de Plans de Prévention des Risques Technologiques mis en place au sein des industries catégorisées Seveso à seuil haut. Total a également misé sur la formation universitaire et continue, la recherche technologique et la communication en matière de sécurité industrielle et d'environnement avec son ICSI en partenariat avec de grands groupes comme Airbus, EDF et le CNRS.

Malheureusement, les plans restent trop peu nombreux et les entreprises mettent beaucoup trop de temps à les mettre en place !

AZF ou la catastrophe chimique Toulousaine !

La raison de ce sujet

Si je vous parle de la catastrophe d'AZF c'est parce qu'elle est ancrée dans mon esprit depuis quelques jours et qu'avec tous les accidents technologiques qui ont eu lieu sur notre planète, il est vraiment urgent d'agir pour éviter au maximum les accidents et parfois le mieux à faire est de fermer une usine avant que celle-ci n'emporte des centaines de personnes avec elle !

Tchernobyl, Fukushima sont des accidents nucléaires les plus connus, AZF a marqué la France comme récemment une même explosion survenue à Tianjin, en Chine (à lire ici) ou d'autres accidents encore dans le monde. Bref, c'est une urgence que de protéger planète et humains par des mesures radicales mais vraiment utiles !

J'espère que ce sujet vous a plu, n'hésitez pas à le partager. Retrouvez quelques vidéos juste en dessus pour voir la catastrophe animée...
A très vite !
AZF ou la catastrophe chimique Toulousaine !
AZF en plus : documents et vidéos

Commenter cet article

Archives

Articles récents