Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes Années Pour Devenir Infirmier

Mes Années Pour Devenir Infirmier

L'environnement et la santé ne peuvent pas fonctionner séparément. Consultez des informations sur ces thèmes !


Mon histoire d'écolier !

Publié par Damien Robinet sur 11 Octobre 2015, 11:13am

Catégories : #Le Blog et Moi

Mon histoire d'écolier !

Une histoire atypique qui fait qu'aujourd'hui je veux être infirmier. Différents parcours et surtout différentes idées qui font qu'aujourd'hui je connais ma voie même si elle n'est pas tout à fait définitive... ou presque pas en tout cas.

Evidemment, comme tout enfant normal, ça a commencé à la crèche puis à l'école maternelle et enfin à l'école primaire. Ceci fait partie de la petite section, ce n'est pas vraiment quelque chose de décisif en soi et ça se voit, comme beaucoup, je n'ai aucun souvenir ou du moins très peu.

Après vient l'étape au dessus, celle où on accorde de l'importance car on atteint les âges "cons". Au collège il y a tous ces gens qui critiquent, insultent, jalousent et se moquent. J'étais le bouc émissaire de ma classe pendant toutes ces années, pendants 4 longues années... Je ne m'en plein pas cependant, en réalité cela fait la personne que je suis aujourd'hui. Une personne qui sait se débrouiller seule, sans personne dans les parage et qui se méfie de tout le monde tout le temps. Je ne me fait aucune idée et je sais pertinemment que pendant une vie entière, on ne peut que changer d'amis au fur et à mesure que notre âge change. On fait des rencontre et on en oublie beaucoup.

Au collège, je n'étais pas un bon élève, je passais beaucoup de temps à faire mes devoirs, en cours je ne comprenais pas tout et mes notes n'étaient pas super mais ce n'était pas catastrophique non plus. Mes parents ont toujours cru que j'allais redoubler mais ça n'est jamais arrivé. Je m'accrochais malgré tout, j'allais en cours à reculons mais j'y allais et c'est arrivé en 3e que je me suis fait quelques amis, que j'ai commencé à ne plus me laisser faire mais j'ai également arrêté de travailler ce qui m'a conduit à ne pas aller en voie générale mais j'ai décidé de faire un CAP Ébéniste. J'étais intéressé par l'art et je voulais faire un travail manuel. On m'a proposé alors l'ébénisterie même si je ne savais pas ce que c'était. J'ai fait un mini-stage d'une demi journée à Asnières-sur-seine et ça m'a plu. Je me suis donc lancé dans cette voie.

Arrivé au lycée, au Lycée Saint-Jean à Sannois, établissement des Apprentis d'Auteuil, là ça a été tout autre chose, bon au début j'étais timide, comme à chaque fois qu'on rentre dans un nouvel établissement mais je me suis vite habitué. Je me suis fait des amis, les profs sont là pour nous aider et nous accompagner. Ils ont su me soutenir dans les moments les plus dur, ils savent aider les familles qui ont des difficultés à payer l'établissement, ils nous proposent des cours vraiment centrés sur le métier qu'on nous enseigne. En bref, cet établissement m'a vraiment aidé à avoir confiance en moi et à réussir. Je me souviendrai toujours de mon professeur d'ébénisterie qui était là pour montrer son autorité, son savoir et sa passion mais qui en réalité est un homme avec un grand cœur et qui comprend la douleur. Je me souviens également de ma professeur d'anglais avec qui je suis toujours ami et de mon bon vieux José, le responsable des anciens, chez qui je passait beaucoup de temps dans son bureau l'an passé. De vrais amis !

La première année s'est donc déroulée sans encombre. J'avais pleins d'idées sur la suite, je me disait qu'à la suite de mon CAP je pourrai faire un CAP Horticole pour créer des choses autour du bois et des plantes mais arrivé à la fin de cette première année, j'avais plus trop envie de faire ce métier mais comme je ne savais pas trop quoi faire d'autres alors j'ai continué et terminé ma deuxième année.

Arrivé à la fin de mon CAP, je suis devenu bénévole à la Croix-Rouge et une semaine après, après un long moment de réflexion et de peur que ma mère n'accepte pas mon choix, j'ai donc été voir le directeur adjoint pour changer de filière. A ce moment, j'avais déjà fait toutes les démarches pour intégrer un autre établissement pour faire un CAP Menuisier, continuer dans le bois pour ensuite faire un Brevet Professionnel. Mais ce que je voulais à tout prix à ce moment c'était de travailler dans le milieu du médical (plutôt paramédical) sans vraiment savoir quel métier je voulais faire. Je voulais faire un BAC Pro ASSP mais je suis arrivé avec 1 jour de retard donc le directeur adjoint a appelé le directeur du lycée d'à côté, le LHPP et j'ai donc eu un entretien pour intégrer la filière SAPAT.

J'ai donc déjà réalisé 1 année en SAPAT (retrouvez le premier jour ici), ça me plait énormément, je n'ai pas envie de changer du tout et mes stages sont juste géniaux. Là je suis en 2e année au Lycée Le Buat de Maule et je suis juste pressé de terminer mon BAC pour démarrer en IFSI.

Par contre je ne me voile pas la face, avec tout ce qui est dit sur ce métier difficile, je ne travaillerai pas toute ma vie à l'hôpital, j'essaierai de me mettre en libéral et sans doute qu'un jour, je changerai encore de métier car j'aime énormément découvrir de nouvelles choses !

Mon histoire d'écolier !
Voilà, c'est tout pour le moment. J'espère encore continuer longtemps d'apprendre des choses pour me perfectionner dans mon futur métier et dans la vie de tous les jours.
J'espère que vous aussi vous prévoyez d'apprendre toujours plus de choses car quoi qu'il arrive, la vie nous donne de nombreuses leçons.
Donnez moi, vous aussi, l'histoire de vos études même si vous êtes totalement hors du cadre médical. Ça fait toujours plaisir de savoir ce que vous avez fait avant d'en être arrivé là !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents