Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes Années Pour Devenir Infirmier

Mes Années Pour Devenir Infirmier

L'environnement et la santé ne peuvent pas fonctionner séparément. Consultez des informations sur ces thèmes !


Risque Chimique et Toxique en Entreprise !

Publié par Damien Robinet sur 15 Février 2016, 13:50pm

Catégories : #Sante-Maladie-Traitement, #Etudes-Projets-Connaissances

Risque Chimique et Toxique en Entreprise !

Cet exposé a été réalisé avec la collaboration de mes camarades : Benjamin TURPIN, Alexane GENESTE, Chloé DEPOUX et Péryne AKPAN. Je me suis occupé de quelques recherches et de toute la rédaction de ce dossier. Bonne lecture !

Risque Chimique et Toxique en Entreprise !

Introduction

Dans chaque corps de métier il y a la présence de risques. Certains risques, s’il y a effectivement accident, conduisent à de nombreuses conséquences. Certains métiers sont plus à risque que d’autres mais malheureusement, le risque zéro n’existe pas !

Les risques chimiques et toxiques sont omniprésents dans certains métiers et il est essentiel de s’en protéger pour éviter de développer tout type de maladies ou handicaps. Il y en a évidemment énormément dans les métiers où l’utilisation de produits en grande quantité est fréquente telle que les industries pétrochimiques contre celles où l’utilisation est moindre comme c’est le cas en boulangerie.

Nous allons voir ce qu’est un risque toxique et chimique, donner des exemples de produits, voir comment se protéger avec des moyens individuels et collectifs et quels peuvent être les effets pathologiques et physiopathologiques à court et long termes.

Risque Chimique et Toxique en Entreprise !

Définition

Un risque toxique est un danger potentiel lié à une substance à effet nocif sur l’organisme que l’on peut plus ou moins prévoir.

Les produits chimiques exercent leurs effets nocifs de différentes manières et entrent en contact avec le corps par voie orale (éléments manu portés), par inhalation, par voie cutanée et peuvent perturber le fonctionnement de l’organisme.

Des intoxications chroniques (contact répété avec des agents chimiques) peuvent provoquer des intoxications chroniques aiguës avec des effets plus ou moins graves.

Les intoxications portent atteinte aux poumons, aux nerfs, au cerveau et aux reins et sont responsable de nombreuses maladies et de certains cancers.

Des pictogrammes existent pour avertir du danger et se protéger en amont pour ne pas y être exposé.

Risque Chimique et Toxique en Entreprise !

Quelques exemples :

a) Les poussières de bois !

La poussière de bois, produite en grande quantité dans les industries qui utilisent le bois comme matériaux (menuiserie, ébénisterie, scierie, charpente) est un élément dangereux pour les poumons.

En effet, les poussières produites lorsque le bois est coupé sont inhalées et se faufilent dans les voies aériennes, jusque dans les poumons qui les encrassent et les attaquent ce qui provoque de nombreuses maladies (à court terme) à ce niveau : fibrose pulmonaire, asthme, eczéma, rhinite. Des cas de cancers sont même déclarés des années plus tard après plus de 10 ans au niveau des poumons et des cavités nasales et sinusiennes.

Selon l’enquête SUMER 2010, 370 000 personnes se déclarent être exposées aux poussières de bois dans leur métier.

C’est une des 3 causes les plus importantes reconnues d’origine professionnelle après l’amiante.
Risque Chimique et Toxique en Entreprise !
b) L'amiante

L’amiante, utilisée comme matériau isolant, s’est révélée cancérogène pour la population.

En effet, lorsque les fibres se détachent des matériaux et se propagent dans l’air ambiant, ceci amène la dégénérescence d’une cellule qui conduit au développement du cancer du poumon, du larynx, des intestins et de l’œsophage principalement.

L’amiante, lorsqu’elle est inhalée, se dépose au fond des poumons au niveau des bronchioles et alvéoles pulmonaires et encrasse donc les poumons. Ce n’est que quelques années plus tard et après une conservation de cette matière au fond de l’organe qu’une fibrose apparaît.

Plus les particules sont grandes et fines et plus les effets sont dévastateurs.

Entre 1965 et 1995, 35 000 personnes sont décédés en France d’une maladie due à l’amiante.

Entre 50 000 et 100 000 décès sont attendus d’ici 2025.

Risque Chimique et Toxique en Entreprise !
c) Les Composés Organiques Volatiles (COV)

Les COV s’évaporent sous forme de gaz. Ils sont présents dans les solvants, colles, détachants, cosmétiques, peintures, encres… mais sont également produits lors de la combustion de carburants, dans les raffineries.

Les Composés Organiques Volatiles contiennent au moins un atome de carbone et sont dit ‘’Volatiles’’ car l’évaporation s’effectue à l’air ambiant.

Les COV les plus répandus sont le butane, le propane, l’éthanol, les solvants dans les peintures, dans les encres…

Ces sont des substances Cancérigènes, Mutagènes et Reprotoxique. Elles occasionnent une gène olfactive, des irritations diverses et une diminution de la capacité respiratoire lorsqu’ils sont concentrés dans l’air.

Tout le monde y est exposé chaque jour, pour diminuer sa concentration dans l’air, il faut aérer chaque jour au moins 10 minutes.

Risque Chimique et Toxique en Entreprise !
d) Le Monoxyde de Carbone (CO)

Présent en entreprise comme à la maison, ce gaz inodore, incolore et discret est produit suite à une combustion incomplète d’un appareil type chauffage d’appoint, fonctionnant au pétrole ou à l’aide d’un autre combustible comme du charbon ou du fuel.

Lorsque ce gaz est inhalé, il provoque des céphalées puis des nausées… Survient ensuite une perte de connaissance et une mort rapide. Ce gaz agit rapidement sur le corps mais on ne s’en rend pas compte, c’est pourquoi il est si mortel.

Il prend la place de l’oxygène dans le sang empoisonnant les organes et atteignant le cerveau. Aillant besoin d’oxygène pour vivre, les organes qui en manquent cessent de fonctionner d’où la perte de connaissance.

Les secteurs professionnels les plus touchés par le monoxyde de carbone sont :

  • Le forage et le raffinage dans l’industrie pétrolière
  • Les fonderies de métaux ferreux
  • Le soudage
  • Les cimenteries
  • Les papeteries
  • Les secteurs où se produisent des émissions de moteurs à explosions (garages, parkings souterrains, tunnels)
  • Les fermentations animales et végétales
  • L’incinération des ordures
  • Les secteurs qui font usage d’appareils thermiques tels que scies à béton, décolleuses à gaz de papiers peints, chariots automoteurs au gaz…
Risque Chimique et Toxique en Entreprise !
e) La Javel

L’eau de Javel est une solution oxydante, fréquemment utilisée comme désinfectant et comme décolorant. Il est très utilisé en entreprise pour l’entretien des locaux. Son utilisation est déconseillée à cause du dichlore et des chloramines qui peuvent provoquer des irritations oculaires et pulmonaires.

Le dichlore est un gaz toxique et corrosif qui peut s’évaporer au contact d’autres produits acides.

Une utilisation prolongée de la javel peut conduire à une allergie au produit, augmente le risque de développement d’infections ORL (nez, gorge, oreilles) et respiratoire et favorise le développement et la résistance de certains germes pathogènes.

Risque Chimique et Toxique en Entreprise !
Risque Chimique et Toxique en Entreprise !

Prévention des risques

a) Prévenir le risque, comment faire ?

Les agents chimiques dangereux peuvent causer des dommages immédiats (brûlure, intoxication aiguë,..) ou des dommages différés (cancer) pour la santé. Il est donc nécessaire de mettre en œuvre des mesures de prévention du risque chimique afin de réduire, voire de supprimer, les conséquences sur la santé.

Pour ce faire, on peut agir directement sur le produit en:

-supprimant l’agent toxique de la solution,

-retirant le produit de la vente si l’agent ne peut être supprimé seul,

-remplaçant l’agent toxique par un autre qui ne l’est pas ou moins,

-supprimant ou au moins limitant le contact direct avec le produit en utilisant des moyen (transfert de produit par tuyauterie, travail en système clos…) et/ou des protections individuelles (EPI) et collectives (EPC).

  • Les Equipements de Protection Individuelle (EPI) :

Il en existe de plusieurs catégories pour protéger les parties du corps de manière locale ou générale :

  • Lunettes de protection (yeux),
  • Vêtements de protection (tenue professionnelle) (corps),
  • Coiffure de protection/charlotte (cheveux),
  • Equipement de protection par les jambes (bottes de sécurité),
  • Pommade de Protection
  • Protection de l’avant bras (gants courts et longs),
  • Gants (mains).
  • Les Equipements de Protection Collective (EPC)

Protéger le plus grand nombre avec des moyens et des mécanismes :

  • Par éloignement (balisage, déviation),
  • Par obstacle (rambarde de sécurité),
  • Par atténuation de nuisance (insonorisation, encoffrement, aspiration, ventilation),
  • Par consignation d’une fonction dangereuse lors d’intervention
  • Par dispositifs (garde-corps pour les chutes de hauteur, revêtements antidérapants pour les sols glissants…)

Parfois, la simple aération d’un local permet une diminution non négligeable du risque comme pour le cas des COV, CO ou pour les poussières de bois par exemple.

Risque Chimique et Toxique en Entreprise !
b) Les lois

Pour prévenir les risques, des mesures ont été adoptées.

Décret n°2008-244 du 7 Mars 2008 Relatif au Code du Travail (partie réglementation)

Livre IV Prévention de Certains Risques d’Exposition

TITRE 1er Les risques Chimiques

Articles R4411-1 à R4412-164

Ces articles font référence aux règles générales de prévention des risques dues aux agents chimiques dangereux, aux CMR (Cancérogènes Mutagène Reprotoxique), aux activités avec exposition à l’amiante. Ils obligent à l’employeur d’évaluer les risques présents dans son entreprise et d’y remédier pour les diminuer voire les supprimer.

Risque Chimique et Toxique en Entreprise !

Conclusion

Les risques chimiques et toxiques sont omniprésents. Certaines personnes y sont plus exposées que d’autres suivant le métier qu’elles exercent.

Lorsque qu’un produit présente un risque, celui-ci est identifiable grâce à des pictogrammes. De plus, les produits sont soumis à des contrôles pour identifier le ou les risques qui lui sont propres en vue de les diminuer ou les supprimer. Si un risque ne peut pas être évité par quelque manière que ce soit, celui-ci doit être retiré de la vente une fois la dangerosité identifiée.

Les produits peuvent entrer en contact avec le corps de plusieurs manières et affectant certains organes qui y sont liés. Par inhalation ou voie orale, ce sont les fonctions respiratoires et digestives qui seront le plus touchées, par voie cutané ce sera la peau.

A long terme, ces corps étrangers viennent perturber le bon fonctionnement de l’organisme débouchant sur des maladies chroniques allant jusqu’au cancer et la mort.

Comme nous l’avons vu, certains produits sont discret (COV, CO) et on ne se rend donc pas compte de leur dangerosité et d’autres sont visible (poussières, javel, amiante).

Des équipements de protection individuelle et collective existent pour se protéger un maximum et limiter les risques. Des lois ont été votées pour protéger les salariés en obligeant les chefs d’entreprise à appliquer des mesures et ce qui conduit à la diminution du nombre de malades recensés.

Commenter cet article

Archives

Articles récents